Randonnée du Lac Blanc : boucle par Tré-le-Champ et bivouac au lac des Chéserys

-

France

La randonnée au Lac Blanc (2352 m) dans le Massif des Aiguilles Rouges est un des grands classiques incontournables de la Vallée de Chamonix. Non seulement les eaux cristallines des lacs vous émerveilleront mais le panorama face au Mont Blanc et ses aiguilles est également grandiose.

L’itinéraire classique de cette randonnée part du Télésiège Flégère. Vu qu'elle est courte et facile (environ 3h A/R), elle est très fréquentée ; c’est pourquoi, je vous conseille un itinéraire alternatif un peu plus difficile mais beaucoup plus sauvage, tout en restant accessible. Celui-ci fait une boucle en partant du parking de Tré-le-Champ, et passe par le Lac des Chéserys puis le Lac Blanc.

Départ : 1417m
Arrivée au Lac Blanc : 2352m
Dénivelé cumulé : 1050m
Distance : 11km
Durée moyenne : environ 5h
Balisage : Panneaux et sentiers bien visibles
Précautions : Plusieurs passages aériens sur échelles (randonnée à éviter si vous avez le vertige)
Période conseillée : Du 15/06 au 01/11

Il est possible de faire la randonnée à la journée ou alors de dormir en bivouac là-haut près du Lac des Chéserys (à une vingtaine de minutes du Lac Blanc). C’est l’option que j’ai choisie et je ne saurais que vous la conseiller : lever de soleil sur le Mont blanc, nuit en pleine nature face à un lac magnifique, découverte du Lac Blanc le matin sans personne… Si vous n’avez pas de matériel pour bivouaquer ou que vous préférez le confort d’un refuge, sachez qu’il est également possible de dormir au Refuge du Lac Blanc.

J’ai fait ce trek début août. Je suis arrivée à Chamonix plusieurs jours avant mon ascension du Mont Blanc pour faire quelques randonnées dans les alentours, en particulier celle du Lac Blanc. Je n’avais rien d’organisé et je suis arrivée en voiture avec mon matériel pour bivouaquer si nécessaire. J’ai commencé par rejoindre un de mes amis qui habite dans le coin et nous avons fait une randonnée et une nuit en bivouac près du Refuge de Varan (1620m). Le lendemain, mon ami quittait la région pour le week-end ; j’ai donc continué l'aventure toute seule ! Je suis allée admirer le Lac Vert pour le déjeuner, et après ma pause sandwich, je me suis décidée : j’irai bivouaquer toute seule au Lac Blanc ! Je n’avais encore jamais bivouaquer toute seule et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, mais mon goût de l’aventure a pris le dessus sur ma peur de l'inconnu !

Refuge de Varan
Lac Vert (Passy)

De Chamonix, j’ai pris la direction d’Argentière et je me suis garée au parking de Tré-le-Champ. Je suis arrivée vers 15h. Au début de la randonnée, il y a un panneau « Lac Blanc 2h45 » qui indique le chemin. Je m'engage dans la forêt puis continue une longue série de lacets avec une vue magnifique sur les glaciers et la Vallée.

Le chemin finit par déboucher sur l’imposante Aiguille d’Argentière. Je décide de faire une petite pause pour contempler ce paysage sublime et regarder des grimpeurs en pleine activité (je ne sais pas si vous voyez la petite silhouette tout en haut qui vient d'escalader ce mur impressionnant!).

Des chamois arrivent des montagnes pour se poser à quelques mètres de moi : l'atmosphère est magique !

Pour continuer, il va falloir emprunter avec prudence les échelles fixées aux parois rocheuses. Bien qu’elles ne soient pas exposées au vide, il faut tout de même redoubler d’attention. C'est ma section préférée !

Après ces échelles, je poursuis le sentier en lacets jusqu’à tomber sur un gros cairn accompagné d'une multitude de panneaux : il faut alors suivre la direction "Lac Blanc".

J’arrive ensuite aux Lacs de Chéserys. Je découvre deux petits lacs puis je poursuis mon chemin et finit par apercevoir le grand lac des Chéserys face au Mont Blanc. C’est tout simplement sublime ! Je fais une petite pause et en profite pour admirer le paysage. J'aperçois au loin des randonneurs qui commencent à monter leur tente tout autour du lac.

Je comptais bivouaquer au Lac Blanc et je commence à gravir les échelles qui mènent jusqu’au lac. Des randonneurs redescendant me signalent qu’il est interdit de bivouaquer en haut et que le gardien leur a demandés de quitter les lieux. Je décide donc de poser ma tente au Lac des Chéserys (qui s’avère, après avoir vu le Lac Blanc, être un bien meilleur spot pour camper puisqu' il y a de l’herbe autour contrairement au Lac Blanc).

Je discute avec les randonneurs m'ayant donné les instructions précédemment et finit par m’installer face au lac à côté d'eux, sur un terrain plat recouvert d'herbe. Il y a une dizaine de tentes autour du lac et l'ambiance est très sympa. Je suis tout de même rassurée d'être avec des gens et de ne pas être seule au monde au milieu de la nature.

Je dine avec ces personnes. Ils font le Tour du Mont Blanc et sont bien équipés avec leur réchaud et leur plats lyophilisés. Quant à moi, j'ai acheté du fromage, du jambon cru et du pain ! Il fait assez froid et je me mets dans mon sac de couchage bien au chaud pendant le repas. Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de vous habiller chaudement. La nuit tombe et le ciel est illuminé d'étoiles, c'est tout simplement superbe.

Cliquez ici pour connaitre les indispensables à emporter pour votre bivouac :
+

J'ai dormi comme un bébé ! Je n'ai pas eu froid dans mon sac de couchage et j'ai réussi à m'endormir assez vite. J'ai juste eu une frayeur à un moment quand un chamois a frolé ma tente dans la nuit... (enfin j'espère que c'était un chamois !!). Je me réveille un peu avant le lever du soleil afin de pouvoir y assister. Le soleil se reflète sur le Mont Blanc, c’est tout simplement magnifique. Nous sommes tous avec notre petit-déjeuner et notre thermos à regarder les premières couleurs du lever de soleil. Puis direction le Lac Blanc ! Pour cela il faut grimper à nouveaux quelques échelles (plus faciles que les premières) et escalader de gros blocs de rocher.

Le lac blanc est sublime et le panorama est incroyable : aiguilles rouges, du chardonnet, d’Argentière, Verte, du Géant, de Chamonix, du Midi… dôme du Goûter, Mont Blanc, Dent du Géant, Grandes Jorasses, et une vue splendide sur tous les glaciers. Après avoir pris quelques photos avec mes nouveaux copains, ils poursuivent leur route direction Chamonix (le Lac Blanc est une étape optionnelle du TMB) et je vais me poser au soleil sur la terrasse du refuge ; je commande une tarte au myrtilles (7€) et un café. Un bon petit déjeuner et une superbe vue pour se donner des forces pour la descente !

Il est désormais temps de redescendre ; il faut commencer par rebrousser chemin pendant une vingtaine de minutes jusqu’au Lac des Chéserys. Pour éviter de prendre le même itinéraire qu’à l’aller (toujours moins agréable de descendre des échelles plutôt que les monter, mais surtout pour changer de sentier et de paysage) il faut bifurquer à gauche direction le Col des Monts et emprunter le sentier du “Grand Balcon Sud”. Toujours avec une vue grandiose, on descend de nombreux lacets et des amas de pierres.

Une fois arrivé au Col des Montets, on se trouve à 660 mètres du parking de Tré-le-champ. Le long de la route, Il y a un petit sentier vers la droite pour retourner au parking de Tré-le-champ, point de départ de la veille.

J'espère que cet article vous a plu et vous a été utile. N'hésitez pas à me suivre sur Instagram pour plus d'idées sur de belles randonnées dans les Alpes !

Partager sur

Articles

similaires

Voir plus d'articles

Abonne-toi !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur.

CGU Contact

Made with ♡️ by C.L.

Clairexplore © 2018 - 2021